(Vidéo) Mohammed Auajjar sans langue de bois!

0

L’association Jeunesse et Avenir (AJA) et le Gouvernement Parallèle des Jeunes (GPJ) ont organisé ce Vendredi 19 Juin 2020 une rencontre interactive et en direct sur Facebook avec M. Mohammed Auajjar, l’ex-ministre de la Justice et membre du bureau politique du parti du Rassemblement National des indépendants.

Pour rappel cette émission rentre dans le cadre des rencontres organisées par les deux organisations avec les leaders politiques marocains, les responsables étatiques ainsi que des personnalités de premier niveau au Maroc et à l’étranger.

Le « Live » avec Mohammed Auajjar était l’occasion de parler de la situation actuelle du Maroc et des mesures prises par le gouvernement pour affronter la crise du COVID 19 et évoquer sans langue de bois les réussites et les couacs de la stratégie gouvernementale à ce niveau.

En outre, ce débat était opportun pour faire une analyse du paysage politique marocain et les défis qui se prononcent pour l’avenir proche ainsi que les mécanismes et les outils possibles afin d’accroître la participation politique et citoyenne au Maroc et spécialement celle des Jeunes et des femmes.

M. Mohamed Auajjar a salué les mesures préventives et de précaution que le Royaume du Maroc avait prises par anticipation sous les ordres et la haute direction de Sa Majesté Mohammed 6 que Dieu l’assiste. Aussi, il a exprimé sa fierté de la solidarité manifestée par le peuple marocain à ce stade, qui a permis de contrôler la situation épidémiologique, chose qui nous a sauvé des pires scénarios.

L’ex ministre de la justice a mis le point sur la nécessité d’adopter une communication transparente et directe sans négativisme ni exagération et dire les choses telles qu’elles sont aux marocains par rapport aux situations économique et sociale qui nous attendent à la sortie de cette crise ainsi qu’il a appelé le gouvernement à cesser de diriger le Maroc profond à partir de la capitale Rabat et via les bureaux d’études et les consultants et revoir les priorités en matière d’industrie et de production locale tout en veillant à assurer la souveraineté économique et la préférence nationale.

M. Auajjar n’a pas manqué d’insister sur la participation et l’engagement citoyens qui doivent être plus importants quantitativement et qualitativement afin de pouvoir donner une image réelle de la volonté populaire et obliger par conséquent les partis politiques à jouer leur rôle constitutionnel d’encadrement des citoyens et se démarquer idéologiquement d’une manière claire afin d’augmenter la confiance dans les partis et l’action politiques.

Le membre du bureau politique du Rassemblement National des Indépendants (RNI) a rendu hommage à Ahmed Osman le fondateur de son parti qui l’a côtoyé de près depuis les années 80 et a saisi cette occasion pour parler longuement du défunt Abderrahmane Youssefi auprès duquel il a été un de ses jeunes ministres dans le gouvernement de l’alternance.

M. Auajjar a envoyé des messages positifs et amicaux vers des leaders politiques de l’opposition, à savoir M. Nabil Benabdellah et M.Abdellatif Ouahbi, les secrétaires généraux respectifs du PPS et du PAM.

En outre, il a donné des détails sur sa relation avec Aziz Akhannouch, l’actuel président du RNI qu’il a qualifié d’ami avec qui il a souvent des échanges et de grande compétence dans le monde des affaires.

Les thèmes de la rencontre avec M. Mohammed Auajjar étaient :
1- Une lecture de la situation actuelle et des mesures prises pour faire face à la pandémie de Corona.
2- La scène politique actuelle au Maroc à l’horizon du nouveau modèle de développement.
3- Les mécanismes pour élever le niveau de confiance et de participation politique au Maroc.

Leave A Reply

Your email address will not be published.