Lancement officiel du Fonds de l’Eau du Sebou

0

Le WWF Maroc a organisé, le mardi 12 novembre 2019, la cérémonie du lancement officiel du Fond de l’Eau du Sebou à proximité du Lac Aoua. L’événement a connu la signature des conventions entre le Fonds de l’Eau du Sebou et les Organisations de la Société Civile bénéficiaires des premières subventions en présence des partenaires nationaux et internationaux: le Ministère de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau (Département de l’eau), l’Agence du Bassin Hydraulique de Sebou, le Département des Eaux et Forêts, le Parc National d’Ifrane, la Province d’Ifrane,  la Direction Provinciale de l’Agriculture, la Fondation MAVA, WWF international, Wetlands International, UICN et la Tour du Valat.

L’objectif de ce premier appel à projet est de démontrer comment la gestion conservatoire des eaux et des sols, l’agriculture durable et la protection et la restauration des écosystèmes naturels contribuent à sécuriser l’approvisionnement en eau, et ce suivants les 4 axes prioritaires, ci-dessous :

  • Axe 1 : Utilisation durable des eaux et sols.
  • Axe 2 : Agriculture durable.
  • Axe 3 : Conservation et restauration des cours d’eau et des zones humides.
  • Axe 4 : Protection et gestion durable des ressources naturelles.

6 OSC ont été sélectionnées par le Comité du Fonds de l’Eau du Sebou, parmi 17 propositions soumises lors de ce premier appel à projets :

  • Association Hajjaj (Commune Territoriale Dayet Aoua) ;
  • Association Des Sources Amghas (Commune Territoriale Sidi El Mekhfi) ;
  • Association Ayt Mhamed (Commune Territoriale Timehdit) ;
  • Fédération El Amal (Commune Territoriale Dayet Aoua) ;
  • Association Ayt Mouly (Commune Territoriale Ain Leuh) ;
  • Association ASEET (Commune Territoriale Sidi El Mekhfi).

Rappelons que Le Fonds de l’Eau du Sebou, 1er Fonds en son genre dans la région Afrique du Nord, MENA et Moyen-Orient, est un mécanisme de financement durable, basé sur le paiement pour les services Ecosystémiques, qui permet la conservation des ressources hydriques, la restauration de la biodiversité et la préservation des activités socio-économiques et culturelles qui en dépendent.

Leave A Reply

Your email address will not be published.